Charte Erasmus et charte Erasmus + 2014-2020

La Charte Erasmus permet  à l’établissement d'obtenir des bourses pour les étudiants de BTS  Commerce International à référentiel européen qui partent deux mois en stage à l'étranger au sein de l'Union Européenne. Ces bourses ERASMUS s'ajoutent aux bourses, soumises à des conditions de revenu qu'octroie la région Languedoc-Roussillon.

La Charte universitaire Erasmus + 2014-2020  a été obtenue en décembre 2013.

ERASMUS+ APPEL D’OFFRE 2017 :
PRIORITES STRATEGIQUES NATIONALES
(BO n°47 du 22 décembre 2016)
La circulaire MENESR - DREIC B1 2016-203 du 21 décembre 2016, apporte un complément d’information à l’appel d’offre 2017, elle précise les Priorités Européennes décidées par les Ministres de l’Education de l’Union.
« Promouvoir et accompagner, par l'éducation, la lutte contre la radicalisation et la défense des valeurs de la démocratie. Dès lors, tout ce qui peut favoriser la participation au programme Erasmus+ des publics les plus fragiles et les plus éloignés de ses actions, combattant par là même les déterminismes sociaux, mérite d'être encouragé. »
2.1. Action clé n°1 (AC 1) - Mobilité des individus à des fins d'éducation et de formation
Pour toutes les actions de mobilité, les candidats et futurs porteurs de projets sont invités à accorder une attention particulière à la participation de publics ayant moins d'opportunité : apprenants et personnels en situation de handicap, apprenants issus de milieux socio-économiques modestes (élèves et étudiants boursiers sur critères sociaux, pris en charge dans des dispositifs d'enseignement adapté ou de raccrochage scolaire, apprentis), ou de territoires moins favorisés (quartiers de la politique de la ville, zones de revitalisation rurale, régions ultrapériphériques/pays et territoires d'outre-mer).
De la capacité à consommer pleinement les subventions octroyées, selon les règles applicables, dépend le niveau des crédits accordés à la France. Pour cette raison, il est tenu compte des performances passées lors de l'attribution des subventions aux candidats sélectionnés, dès lors que les seuils suivants ne sont pas atteints :
- pour la mobilité de l'enseignement scolaire et la mobilité de la formation professionnelle : 95 % d'utilisation financière finale sur l'année de référence ;
- pour la mobilité de l'enseignement supérieur et la mobilité de l'éducation des adultes : 97 % d'utilisation financière finale sur l'année de référence.

Le lycée Saint-Joseph s’engage à respecter les priorités stratégiques nationales ci-dessous :

ERASMUS+ APPEL D’OFFRE 2017 :
PRIORITES STRATEGIQUES NATIONALES
(BO n°47 du 22 décembre 2016)

La circulaire MENESR - DREIC B1 2016-203 du 21 décembre 2016, apporte un complément d’information à l’appel d’offre 2017, elle précise les Priorités Européennes décidées par les Ministres de l’Education de l’Union.
« Promouvoir et accompagner, par l'éducation, la lutte contre la radicalisation et la défense des valeurs de la démocratie. Dès lors, tout ce qui peut favoriser la participation au programme Erasmus+ des publics les plus fragiles et les plus éloignés de ses actions, combattant par là même les déterminismes sociaux, mérite d'être encouragé. »

2.1. Action clé n°1 (AC 1) - Mobilité des individus à des fins d'éducation et de formation

Pour toutes les actions de mobilité, les candidats et futurs porteurs de projets sont invités à accorder une attention particulière à la participation de publics ayant moins d'opportunité : apprenants et personnels en situation de handicap, apprenants issus de milieux socio-économiques modestes (élèves et étudiants boursiers sur critères sociaux, pris en charge dans des dispositifs d'enseignement adapté ou de raccrochage scolaire, apprentis), ou de territoires moins favorisés (quartiers de la politique de la ville, zones de revitalisation rurale, régions ultrapériphériques/pays et territoires d'outre-mer).

De la capacité à consommer pleinement les subventions octroyées, selon les règles applicables, dépend le niveau des crédits accordés à la France. Pour cette raison, il est tenu compte des performances passées lors de l'attribution des subventions aux candidats sélectionnés, dès lors que les seuils suivants ne sont pas atteints :

- pour la mobilité de l'enseignement scolaire et la mobilité de la formation professionnelle : 95 % d'utilisation financière finale sur l'année de référence ;

- pour la mobilité de l'enseignement supérieur et la mobilité de l'éducation des adultes : 97 % d'utilisation financière finale sur l'année de référence.

La charte Erasmus et charte Erasmus + 2014-2020 dans l'établissement...